la photo sensuelle est un moyen d’expression de l’intime. C’est l’espace où nous pouvons exprimer notre « moi » profond, en tout sécurité, sans jugement, sans pression. Libérer qui nous sommes, vraiment, ou qui nous voulons être,

Pour certains c’est sensibilité, tendresse, pour d’autres plus glamour, charnel, entre ces deux aspects : se trouve une infinité ; l’ expression de l’intimité : une personnalité joueuse , taquine , sensuelle , charnelle, érotique, l’expression libérée d’une sexualité épanouie.

Parce que l’intimité et le rapport au corps touchent intimement à la sensualité, la photographie sensuelle permet d’exprimer,
nous approprier, nous révéler !

Depuis 2000, nous avons photographié plusieurs centaines de personnes : Nous avons pu nous rendre compte de la conviction très fréquente, fausse croyance de ne pas être photogénique. Voici quelques opinions qui pourraient vous aider à franchir le pas :

Cyrielle

nu nude douceur sweet studio drap

Je pense que les réponses varieront d’une modèle à l’autre… personnellement, j’en fais très peu et surtout avec des photographes respectueux parce que ce n’est pas forcément évident de me mettre à nu dans tous les sens du terme. Poser dénudée ou nue, c’est me permettre de me re-découvrir, re-découvrir mon corps différemment.

Sous l’œil d’un photographe bienveillant, il est possible d’apprendre à s’aimer, se trouver belle et sensuelle. Quand je pose sans vêtement, il n’y a pas d’apparat… c’est moi. Je me sens libre d’être celle que je suis vraiment. Et puis, je trouve que le corps est tellement beau dénudé. C’est un autre charme que n’ont pas les photos «classiques». Je trouve qu’il y a de la vérité, on saisit un instant, une expression, une réalité. C’est pur… c’est brut.


DiXi

Pourquoi je pose nu ? 
Bonne question ! 

Je pose nu pour avoir un autre regard sur mon corps, une autre vision de cet «outil» en perpétuel  changement, qu’on doit aimer et accepter parce qu’on vit dedans… 

Surpoids, acné, l’adolescence je l’ai passée à camoufler ce corps, alors en fin de puberté lorsque tu perds + de 20 kg en quelques mois, le regard des autres sur toi change, mais toi à l’intérieur, tu as été et restera toujours un p’tit  gros malgré tes beaux abdos. 

Poser tout court c’est un défi, poser nu, c’est simplement montrer ce que tout le monde a et ça c’est cool !


Ivanka

Il y a de ça 3 ans, je n’aurai jamais pensé poser nue ou dénudée et encore moins publier ces photos.

Alors pourquoi en suis-je arrivée à faire ce genre de photo ?

C’est avant tout une opportunité qui s’est  présentée lors d’une rencontre photo, avec un photographe qui m’était totalement inconnu à l’époque. En première intention, il n’y avait donc rien de réfléchi ou de plus profond que ça. De cette séance est « née » une photo qui m’a fait l’effet d’une petite claque. 

Nue, assise de dos, mon tatouage mis en valeur, le rebondi de mes fesses. Cette image était vraiment belle. Pas moi spécialement, mais l’image dans son ensemble: le travail du tatoueur, la mise en lumière du photographe et moi.

Quoiqu’en dise mes amis, ma famille ou mon entourage, je suis une femme ronde. Mais si encore mes rondeurs avaient été proportionnées. Non, dame nature, le jour de ma conception, a décidé que j’aurai tout dans les fesses, les hanches et le cuisses et rien dans la poitrine… Les 2 grands complexes féminins en une seule personne. Encore aujourd’hui quand je pose pour un photographe, que ce soit nue ou habillée, c’est un critère physique que je positionne en premier «  vous savez par contre je suis ronde, je préfère prévenir pour qu’il n’y ait pas de mauvaise surprise. ».

Suite à la publication de cette photo, j’ai reçu de nouvelles demandes de nu. Et le vrai challenge a commencé pour moi. 

Nous sommes trop nombreuses à être ronde ou se trouver ronde et ne pas s’assumer entièrement. Personnellement je me plais comme je suis et je sais que je plais. Mais ce n’est pas le cas de certaines femmes qui ne rentrent pas dans la norme du jeans taille 36 et du bonnet en 90 C.

Il m’est arrivée au cours d’une relation amoureuse de me sentir dénigrée et de perdre temporairement confiance en moi car je ne rentrais pas dans ce standard sociétal. 

Et le challenge était là pour moi : Prouver à toutes ces personnes qui ne voient que par le physique qu’on peut ne pas rentrer dans ces standards de beauté  ET sortir de belles images. Etre belles tout simplement. Prouver la même choses à toutes ces femmes qui ont de « trop grosses fesses » ou de « trop petits seins » ou qui sont «  mal proportionnées » pour notre société.

Cette idée a été ma première motivation pendant un bon moment.

Mais qui dit photo nue, dit préjugés. Qui dit publication de photos nue, dit remarques désobligeantes. Faites l’essai autour de vous et dites tout bêtement : « Je fais des photos nue. »

En dehors du monde de la photo, vous pouvez être sûr qu’instinctivement les premiers mots qui viennent à l’esprit sont «vulgaire, excitant, porno, sexy, fille facile, non respect de soi.»

Eh bien NON. Une photo nue ou dénudée n’est pas automatiquement une photo vulgaire.

Et c’est là que j’ai trouvé ma deuxième motivation. Montrer à un maximum de personnes de mon entourage réel ou virtuel, que faire du nu ce n’est pas dénigrer l’image de la femme, au contraire. 

C’est ce qui m’a permis aussi de passer le cap de publier. Faire des photos de nu et ne pas les publier c’est souvent valorisant et rassurant pour la modèle.

Passer le cap de les publier quelque part c’est demander aussi : « Alors, c’est vulgaire ? Alors, ca ne te plaît pas ? »

Aujourd’hui c’est quelque chose qui m’amuse d’ailleurs quand je rencontre de nouvelles personnes et que je parle du fait de faire des photos.

« Ah oui tu fais quoi comme genre de photos ? »
«  Je fais de tout, du portrait, du nu, beaucoup de gros make up artistique, un peu de cosplay. »
« Du nu ?? » Oui car c’est généralement la seule chose qu’ils retiennent.

Et ma plus belle récompense, c’est de leur montrer ce que j’ai déjà pu faire et de voir l’étonnement que cela provoque.

« Oh mais c’est classe, je n’aurai pas pensé… »

Si je devais résumer poser nue pour moi c’est faire un gros fuck à ceux qui critiquent le corps des femmes, tenter de faire tomber les préjugés et le tabou concernant la nudité de la femme, mais aussi me faire plaisir, car soyons honnête, on est toujours heureux de sortir de belles images en travaillant en équipe avec un photographe.


Laetita

Pourquoi poser nu ? Voilà une bonne question !

Pour moi, la première raison de poser nue (ou habillée), a été de me voir au travers d’un autre regard que le mien. Un regard moins dur que le mien.

Photo Alain Baroni

Dans le miroir, je me trouve tous les défauts de la terre ! Les seins trop petits, trop bas, trop de hanches, les jambes trop courtes, le nez trop long, le regard trop dur, les cheveux trop fins, etc, etc, …. Ce que mon esprit et mon regard me renvoie à travers le miroir en fait… Une photo, c’est l’esprit et le regard d’une autre personne sur moi qui m’est renvoyée… Et la plupart du temps ce regard est bien plus cool que le mien… Et je dois avouer que, si je me trouve toujours moche le matin dans le miroir, je me trouve belle en photo et ça me rend plus douce envers moi-même et plus confiante. En réalité, même à 20 ans je ne me sentais pas aussi bien dans ma peau qu’aujourd’hui…

La seconde raison est d’assumer mon image, mon corps, ma féminité. On m’a toujours appris à me cacher comme si c’était «mal». Comme si ce corps était honteux. «Le manque de pudeur est réservée aux filles de petite vertu»… Et c’est n’importe quoi ! La nudité c’est juste une question de culture ! Il y a 20 ans, toutes les femmes étaient seins nus sur les plages, dans la presse, à la TV, au cinéma… Aujourd’hui c’est la honte absolue !!! Ma sexualité et ma vertu n’ont rien à voir avec ce que je porte ou ne porte pas. Rien à voir avec la culture ou la mode ! A l’aube de mes 45 ans, je veux être libre de m’assumer en tant que femme dans mon intégralité ! Je ne veux plus ni avoir honte ni me cacher ! Je n’ai plus le temps !… Mon corps n’est pas plus honteux que mon visage ou mes mains… Ce qui est honteux c’est le regard que certains autres peuvent porter dessus et ça finalement j’aimerais que ce ne soit plus mon problème… Mais de ce côté-là, j’ai encore un peu de travail à faire sur moi…

La vie privée a parfois des retombées sur le plan professionnel qui ont ensuite des retombées sur le plan personnel… Bientôt libre… Mais pas encore tout à fait… Voilà ! C’est ça ! Être nue aux yeux de tous, c’est s’affranchir des carcans sociaux… « Je suis nue, je suis libre et si ça ne vous convient pas, je vous em***** ».

La 3e raison, c’est mon côté photographe. J’aime les images épurées où seule la lumière est là et où elle joue avec le corps. Le grain de la peau, la lumière et rien d’autre ! Et puis il y a un véritable défi technique et artistique dans la photo de nu. Il faut montrer le corps en faisant vibrer l’âme et l’esprit sans faire vibrer le sexe… La limite entre le nu érotique et le nu artistique est parfois tellement fragile… La lumière doit être au cordeau et les poses n’en parlons pas ! Et j’aime les défis ! Autant lorsque je pose que lorsque je photographie, je me suis fixée une petite règle : la photo justifie-t-elle la nudité ? Ou la nudité justifie-t-elle la photo ? Dans le 2nd cas, je ne fais jamais la photo, ni d’un côté de l’appareil, ni de l’autre. Dans le premier cas, c’est un vrai moment créatif et ça je kiff. C’est tellement beau et pur un beau nu artistique !


Melle Bulles

Pourquoi faire du nu ou dénudé.. ?
C’est une question intéressante.. 

A mon sens.. pour moi.. je dirais que tout corps en lui même est beau.. 

Nous ne sommes que chair.. 
Nous sommes nés tous égaux et nus.. c’est le commencement de la vie.. 
Adam et Ève n’étaient ils pas eux même nus ?! 

Après en tant que modèle, être vêtue signifie donner à  l’autre des indications d’ordre privé à mon sens.. qui n’a nullement lieu d’être à mon sens pour le lecteur de la photographie.

Une robe, une lingerie, un pantalon ou des chaussures vont indiquer au lecteur mes goûts vestimentaires.. mes goûts en bijoux.. et c’est une porte que je veux laisser fermée.. 

Ce que je donne en photo.. c’est moi.. sans artifice.. sans faux semblant.. sans accessoires pour sublimer le corps, je donne ce que tout homme a eu à la naissance.. la nudité absolue

Et je garde dans la sphère privée mes goûts vestimentaires, en bijoux, chaussures et autre pour moi.. qui relève bien plus de l’intime sur la personne que simplement de la chair…


Sophie

Adolescente, j’ai eu une prise de poids aussi soudaine qu’inexpliquée: environ 25 kilos en moins d’un an. Cette prise de poids je ne pouvais pas la supporter. Moralement j’étais mal à en crever, moi qui avait toujours été mince limite maigre. Physiquement je cachais mes formes dans des vêtements informes, j’évitais les miroirs, je refusais de me mettre en maillot l’été et je ne laissais personne me prendre en photo…

Je ne vivais plus car j’y pensais 24h/24 On m’a souvent dit qu’il fallait apprendre à s’accepter pour s’aimer. C’est peut être le secret de certains pour être bien dans leur peau mais ça n’est définitivement pas pour moi.

La meilleure façon de ne plus être dérangée par ses défauts c’est de les éradiquer. Il n’y avait que de cette façon que je pouvais être à nouveau bien dans mon corps et par conséquence bien dans ma tête. Je vais pas mentir j’en ai chié, vraiment, pour me débarrasser de tout ce poids, surtout que je l’ai fait seule, sans aide médicale. Je pense avoir testé à peu près tous les trucs cons, inutiles, dangereux, chers pour en arriver là, tout simplement parce que quand on se sent si mal on déraisonne et tout ce qui compte c’est le résultat. J’avais pas d’autre option qu’y arriver si je voulais que le cauchemar du miroir s’arrête !

Poser nue / dénudée c’est pour moi la récompense pour m’être mené la vie impossible durant de nombreux mois pour récupérer mon corps d’avant. Ça me permet d’avoir un regard objectif sur mon corps et voir les choses à faire pour continuer à l’améliorer, car je veux un corps de sportive, bien dessiné.

Je veux également garder des souvenirs à contempler quand je serais vieille, moche et ridée. De plus dans notre pays aux mentalités bien étriquées, on a vrai problème avec la nudité (entre autre…). Tout est fait pour nous conditionner dès le plus jeune âge à penser que la nudité c’est mal, vulgaire, pornographique et autre… Pour moi qui suis très attachée à ma liberté c’est aussi un moyen de transgresser un « interdit » et de provoquer les moutons.


Crédit : sp-photos.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.